Ce que tout amateur de matcha devrait savoir sur le chanoyu, la cérémonie du thé japonaise

Magasinez notre collection de matcha et autres poudres de thé

Tyas SosenÉcrit par Tyas Sōsen
Image de bannière gracieuseté de Cérémonie du thé Kyoto

L'engouement pour le matcha en Occident emprunte une grande partie de sa culture au rôle du matcha dans le chanoyu, la cérémonie du thé japonaise. Chanoyu (茶 乃 湯) signifie littéralement "eau chaude pour le thé" et est également appelé chado ou sado (茶道) ou "la voie du thé". Mais nous préférons nous référer à Chanoyu comme "le rite du thé".

Alors que la culture de la consommation de thé en poudre est née en Chine pendant la dynastie Song (960–1279), le rite du thé est une tradition typiquement japonaise. Il s'est développé indépendamment de ses origines chinoises pendant près d'un millénaire depuis la Moine bouddhiste Eisai a apporté le bouddhisme zen et les méthodes de production de thé vert en poudre de Chine.

Kakuzo OkakuraLe terme «sado» a été traduit par «théisme» et «cérémonie du thé» dans un long essai en anglais du savant japonais Okakura Kakuzo en 1906 alors qu'il tentait d'expliquer le rôle du sado dans les aspects esthétiques et culturels de la vie japonaise. Pour le meilleur ou pour le pire, cet essai, "The Book of Tea" (lisez-le ici gratuitement), a établi le terme «cérémonie du thé» comme traduction de chanoyu en anglais.

Le rite du thé est construit de telle manière qu'en observant plusieurs règles, conventions et procédures, l'attention est portée aux choses les plus importantes de notre existence humaine et interpersonnelle. C'est bien plus qu'une simple cérémonie officielle pour servir du thé (matcha). L'étude du chanoyu est un moyen de cultiver une compréhension et une appréciation de la beauté; et nous aide également à construire de meilleures relations interpersonnelles et à vivre une vie plus riche.

La facette la plus importante n'est pas le fait que vous buvez du thé lors d'une cérémonie du thé pour vous apporter la paix. C'est plutôt le fait que vous prenez activement, de manière ciblée, le temps de prendre le thé avec d'autres personnes dans un endroit séparé du monde extérieur. C'est ce cadre et cet environnement qui instillent la conscience dans votre esprit qui aident chaque pratiquant à, personnellement, trouver la paix dans votre état d'être actuel. Le thé lui-même n'est que le médium (ou l'excuse) auquel vous consacrez ce temps spécial. C'est une expérience spirituelle qui augmente votre conscience du monde.

Le rite du thé n'est pas une performance

Le rite du thé n'est pas une performance, un spectacle «joué» par l'hôte pour ses invités. En substance, une occasion de thé est un rassemblement sociable auquel les invités participent et jouent un rôle essentiel. Nous devons considérer toutes les personnes présentes - l'hôte ainsi que ses invités, les serviteurs, etc. - comme des participants actifs au rituel. Une occasion de thé n'est pas simplement organisée par quelqu'un, pour quelqu'un. 

Au lieu de cela, chaque participant a son propre rôle à jouer. L'hôte s'entraîne pour servir ses invités de manière désintéressée, tandis que les invités visent à coopérer avec l'hôte et à coopérer respectueusement les uns avec les autres pour mener à bien toute cette occasion. 

Une occasion de thé est plus que la préparation du thé seul

À l'origine, un rassemblement de thé est une occasion de 4.5 heures au cours de laquelle un petit nombre d'invités sont divertis par leur hôte. L'occasion est initiée par un placement formalisé de charbon de bois dans le foyer pour faire bouillir l'eau pour le thé, suivi par les 13 plats Kaiseki repas. 

Après le repas, les invités quittent brièvement le salon de thé pour se dégourdir les jambes et utiliser les toilettes. Une fois qu'ils sont rentrés, l'hôte a nettoyé l'espace et peut avoir apporté quelques ajustements à l'affichage. C'est alors que le point culminant du rassemblement a lieu: le service du vrai thé ou du thé proprement dit, du thé épais ou Koicha. Le thé épais peut être comparé à un bouillon épais ou à une soupe pour laquelle beaucoup de poudre de thé matcha est habilement mélangée avec seulement une petite quantité d'eau chaude. 

La variante diluée du thé épais est le bol mousseux de thé fin ou usucha, qui est maintenant également plus connue en Occident en raison de la popularité du matcha. Après le service du thé épais, les invités peuvent se déplacer dans une salle de réception plus grande (si l'hôte l'a prévu) où ils sont servis un dernier tour de bols individuels de thé fin comme rafraîchissement.

Récemment, ces occasions de thé complet sont devenues moins courantes et le rite du thé est souvent présenté sous sa forme abrégée, ne montrant que le service final du thé fin.

Grâce au thé, nous pouvons apprendre à être présent dans le moment actuel

La pleine conscience est au cœur de la pratique. Chaque étape du processus est exécutée avec soin et avec toute l'attention. Cet aspect s'exprime lors de l'exécution d'un service de thé par l'hôte en prenant soin de nettoyer à nouveau les ustensiles devant ses invités avant de les prendre pour usage. 

En tant qu'invité, on prend soin de montrer son appréciation pour le travail acharné qui a été consacré à la création du thé et d'exprimer sa gratitude pour avoir rendu l'occasion possible à l'univers en soulevant d'abord le bol de thé en remerciement. Ensuite, l'humilité est exprimée à l'hôte en évitant le devant du bol, qui a généralement le plus beau motif, lorsqu'il boit. Ce faisant, l'invité reconnaît indirectement le souhait de l'hôte de lui faire plaisir avec le meilleur des meilleurs. Ce n'est qu'après avoir fait cela qu'il prend sa première bouchée. 

Ceci est un simple résumé des différentes procédures prescrites qui sont observées par l'hôte ainsi que par l'invité. Lorsque nous comprenons la signification de chacune des étapes délibérées et formalisées, nous redécouvrons de précieuses règles de courtoisie interpersonnelle de base. Est-il donc nécessaire de passer par les mouvements à chaque instant de notre vie? Peut-être pas, mais les pratiquer nous permet de découvrir des états d'esprit importants qui peuvent également nous aider dans nos interactions interpersonnelles quotidiennes.

Le rite du thé est un moyen d'amener la méditation dans notre vie quotidienne

Le rite du thé est très thérapeutique. À une époque où nous sommes bombardés d'informations, avec tant de choses à faire dans notre vie quotidienne bien remplie, notre esprit réclame du temps pour se calmer, pour se détendre, pour «faire une monotâche». La concentration solitaire est l'activité la plus relaxante et thérapeutique pour l'esprit. 

Le rite du thé fournit au praticien un outil pour se concentrer sur la seule activité de préparation du thé. Ainsi, d'autres pensées inutiles sont omises et l'exécution du service crée une zone de calme. Les bons praticiens du thé exercent cette énergie à travers leurs mouvements et peuvent attirer les invités dans cette énergie. C'est cette tranquillité spirituelle qui est la même que l'état mental atteint pendant, par exemple, la méditation assise.

Cérémonie du thé Kyoto

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés