Liste des thés japonais
  1. Aracha - 荒 茶 - Littéralement «thé grossier». La production de thé japonais peut être comprise (simplifiée) comme une récolte -> vapeur -> rouleau -> sec -> tri -> post-traitement. Les feuilles de thé Aracha sont des feuilles qui ont été séchées mais qui ne sont pas triées. Le processus de tri sépare les feuilles des tiges, des fanons et de la poussière.
  2. Asamushicha - 浅 蒸 し 茶 - Thé légèrement cuit à la vapeur, faisant généralement référence au sencha. En général, les thés de la plus haute qualité sont légèrement vaporisés, c'est-à-dire pendant environ 30 secondes. Cela préserve la forme de la feuille. Chuumushi ou Fukamushi (cuit à la vapeur moyenne ou profonde), décompose les feuilles, ce qui facilite l'extraction de plus de saveur.Il est donc utilisé pour les feuilles qui ne sont pas aussi infusées avec les bienfaits du thé.
  3. Awa Bancha - 阿波 番 茶 - Awa Bancha est un thé bancha légèrement fermenté de la préfecture de Tokushima qui contient de l'acide lactique, également connu sous le nom d'acide lactique, qui donne au thé une légère piquant.
  4. Bancha - 番 茶 - Littéralement «thé ordinaire», cela se réfère aux feuilles qui ont été autorisées à grandir pour un volume maximum (rendement maximum de la récolte), par conséquent, le niveau de catéchine est maximum, ce qui le rend très sain mais aussi plus amer. Cependant, le bancha est généralement récolté en été ou en automne et contient donc moins de catéchine globale que les thés récoltés au printemps. Attention, cette définition de bancha est principalement utilisée dans l'est du Japon, où le terme équivalent serait Yanagi Bancha 柳 番 茶 dans l'ouest du Japon (Kyoto, etc.). Dans l'ouest du Japon, «bancha» ferait référence au thé torréfié ou hojicha
  5. Batabatacha - バ タ バ タ 茶 - 1. Un thé post-fermenté qui est généralement bu en fouettant, le batabatacha est produit dans la préfecture de Toyama sur la côte de la mer du Japon, le batabatacha est servi lors d'événements tels que lors de la présentation de la mariée après les cérémonies de mariage dans le Région. Un mélange d'herbes et de thé de la ville voisine d'Itoigawa dans la préfecture de Niigata utilise également le même nom. "Batabata" fait référence au son du fouet.
  6. Botebotecha - ボ テ ボ テ 茶 - Une façon de consommer du thé qui a surgi chez les ouvriers de l'acier de la préfecture de Shimane à l'époque d'Edo, peut-être à l'imitation de la cérémonie du thé japonaise. Le thé est fouetté dans une mousse en position debout, et divers morceaux de nourriture sont placés à l'intérieur du thé. Ensuite, vous buvez le bol entier ... buvant la nourriture ainsi que le thé.
  7. Boucha - 棒 茶 -Boucha est un autre nom pour kukicha (thé à la tige), car les tiges de thé ressemblent à bou 棒, ou à un «bâton».
  8. Bukubukucha - ぶ く ぶ く 茶 - Une méthode de fouetter et de boire du thé traditionnellement pratiquée à Okinawa, bancha ou sanpincha est fouettée dans une montagne d'écume, et bu / mangée avec une petite quantité de riz sekihan (riz aux haricots rouges).
  9. Cha - 茶 - Cha est un terme générique pour le thé. Il fait référence à tous les types de thé fabriqués à partir de camellia sinensis, cependant, au Japon, le terme «cha» est également utilisé pour les tisanes / tisanes.
  10. Chumshicha - 中 蒸 し 茶 - Littéralement «thé à mi-vapeur», fait référence aux feuilles de thé situées entre Asamushi et Fukamushi (le temps de vapeur est plus long que l'Asamushi mais plus court que celui du Fukamushi). On pourrait dire que Chumushicha est le thé standard. Les feuilles deviennent plus petites que l'Asamushi et le thé est jaune verdâtre.
  11. Fukamushicha - 深 蒸 し 茶 -Litéralement «thé cuit à la vapeur», se réfère aux feuilles de thé qui ont été cuites à la vapeur plus longtemps (pendant 1 à 3 minutes) qu'Asamushicha ou Chumushicha. Les feuilles de thé deviennent plus poudreuses par rapport au sencha standard et, par conséquent, la couleur du thé est d'un vert plus profond avec une saveur riche.
  12. Futsumushi - 普通 蒸 し - Cuisson à la vapeur ordinaire ou régulière. Voir Chumushicha.
  13. Genmaicha - 玄 米 茶 - Genmaicha est un type de thé fabriqué en mélangeant du sencha ou du bancha avec du riz grillé. Bien qu'il existe différents types, le rapport 1: 1 de riz grillé et de bancha est considéré comme le genmaicha standard. Parce que la feuille de thé utilisée représente la moitié de la quantité de thé habituelle, le genmaicha contient moins de caféine que le sencha ou un autre thé vert.
  14. Goishicha - 碁 石 茶 - Le Goishicha est le seul thé fermenté du Japon et fabriqué avec une méthode spéciale appelée après fermentation. Fabriqué dans la préfecture de Kochi sur l'île de Shikoku, le nom goishicha est tiré du jeu japonais Igo. Le thé a un goût un peu aigre.
  15. Guricha - ぐ り 茶 - Guricha est un autre nom pour tamaryokucha.
  16. Gyokuro - 玉露 - Gyokuro est un type de sencha, mais cultivé dans des conditions différentes; tandis que le sencha est cultivé en plein soleil, le gyokuro est protégé du soleil (à l'ombre pendant environ 20 jours, mais la longueur varie selon le fermier et la région). La catéchine qui provoque l'amertume du goût est diminuée à l'ombre et préserve à la place une teneur élevée en acides aminés L-théanine. En conséquence, le goût umami du thé augmente.
  17. Gyokucha / Tamacha - 玉 茶 - Littéralement «thé rond» sont des thés préparés pendant le processus de roulage du sencha. Habituellement, les thés sont en forme d'aiguille, mais certains thés sont roulés en boules. Le thé lui-même est un sencha mais peut être infusé plusieurs fois. Il peut également être consommé comme collation.
  18. Hojicha - 焙 じ 茶 - Thé torréfié, généralement du thé vert bancha torréfié.
  19. Ishizuchi Kurocha - 石 鎚 黒 茶 - Littéralement "Thé noir du marteau de pierre", ce thé folklorique porte le nom du mont. Ishizuchi dans la préfecture d'Ehime. Thé post-fermenté, les branches entières sont coupées dans des plantes à grandes feuilles en été, puis cuites à la vapeur dans un tonneau jusqu'à ce que les feuilles tombent des branches. Le thé est fermenté avec de la moisissure du genre Aspergillus pendant environ une semaine, puis légèrement roulé, subit à nouveau une fermentation anaérobie pendant 2-3 semaines à l'aide de bactéries lactiques, puis enfin séché au soleil pendant 2-3 jours. 
  20. Kamairicha - 釜 炒 り 茶 - Kamairicha est fabriqué en chauffant les feuilles dans une casserole au lieu de les cuire à la vapeur. De nombreux thés chinois utilisent cette méthode pour faire du thé vert et est pratiquée dans le sud du Japon depuis des générations.
  21. Kancha - 寒 茶 - Littéralement "thé froid", c'est un thé traditionnel fait de grandes feuilles de thé épaisses et mûres cueillies au plus fort de l'hiver (décembre à février). Il existe plusieurs variantes de ce thé folklorique en fonction du village spécifique dont il est originaire. Dans le village de Shishikui dans les montagnes de la préfecture de Tokushima, sur l'île de Shikoku, par exemple, les feuilles cueillies sont cuites à la vapeur, roulées individuellement à la main, séchées au soleil et roulées à nouveau. (Voir une courte interview japonaise du fermier Akemi Ishimoto par Asahi Shimbun). Dans le village d'Asuke de la préfecture d'Ehime, sur l'île de Shikoku, cependant, les feuilles ne sont pas du tout roulées, mais cuites à la vapeur puis séchées au soleil. 
  22. Karigane - 雁 / 雁 ヶ 音 - Karigane fait référence au thé de tige de feuille de kukicha fabriqué à partir de gyokuro ou sencha de haute qualité, et un terme utilisé principalement dans la région du Kansai (ouest du Japon). Karigane est traduit par «le son des oies», le motif oies symbolisant la beauté dans l'esthétique poétique japonaise traditionnelle.
  23. Kabusecha - 被 せ 茶 - Kabusecha est un thé classé entre le gyokuro et le sencha. Ombré pendant environ une semaine (après le bourgeon des feuilles), il présente un bon équilibre entre goût riche et saveur.
  24. Koïcha - 濃茶 - Koicha est le terme pour matcha fait pour être très épais. Lors de la cérémonie du thé, le koicha est préparé en mettant trois boules de matcha chashaku dans un bol avec une petite quantité d'eau tiède. Cela ressemble plus à pétrir qu'à fouetter, créant un matcha épais et sombre. On dit que Koicha est le moyen le plus important pour accueillir et traiter les invités. Souvent, le bol est passé parmi les invités où chaque invité prend une gorgée (la pratique peut varier en fonction de l'école de cérémonie du thé).
  25. Konach - 粉 茶 - Littéralement «thé en poudre», le konacha est souvent confondu avec le thé en poudre, mais il s'agit en fait d'un thé composé des plus petits morceaux de feuilles de thé qui restent après le traitement. Il est connu comme un thé servi dans les restaurants de sushi pour son temps de trempage court, son goût amer qui efface le poisson et son faible coût.
  26. Kukicha - 茎 茶 - Kukicha est un type de thé à base de brindilles ou de tiges de théier. Les tiges sont séparées des feuilles pendant le traitement et les tiges collectées deviennent kukicha. Comparé à d'autres thés, le kukicha a un goût moins astringent.
  27. Kuradashicha / Jukuseicha - 蔵 出 し 茶 / 熟 成 茶 - Kuradashicha fait référence au sencha qui a été cueilli au printemps (saison shincha) et vieilli ou mûri en entrepôt. Ces shincha mûrs deviennent riches en umami avec une saveur plus ronde.
  28. Kyobancha - 京 番 茶 - Kyobancha est un thé de Kyoto, et est de type bancha ou houjicha. Contrairement au thé standard, les feuilles sont cuites à la vapeur, séchées et torréfiées. Parce que les feuilles ne sont pas roulées pendant le traitement, la taille reste grande. Il a une saveur plus fumée que la houjicha et contient moins (ou presque pas) de caféine.
  29. Matcha - 抹茶 - Le matcha est un thé en poudre à base de tencha. Les feuilles de thé de tencha sont produites selon une méthode de fabrication similaire à celle du gyokuro mais sont séchées sans rouler les feuilles de thé. Les feuilles de thé sont ensuite broyées en poudre fine à l'aide d'un moulin. Le matcha de haute qualité est utilisé pour les cérémonies du thé, tandis que le matcha de qualité régulière peut être utilisé pour la cuisson, la cuisson ou le mélange dans des boissons.
  30. Mecha - 芽茶 - Mecha se réfère au thé fabriqué à partir des extrémités des feuilles ou des petites feuilles molles qui sont séparées des autres feuilles pendant le traitement. Mecha est de couleur vert foncé et riche en saveurs umami salées.
  31. Mimasaka Bancha - ط 作 番 茶 - Thé légèrement fermenté de la préfecture d'Okayama. Les feuilles et les tiges sont bouillies dans une poêle en fer. Les feuilles de thé bouillies sont étalées sur un tapis de paille. L'eau cuite utilisée pour faire bouillir le thé est saupoudrée sur les feuilles de thé car elle est séchée au soleil. En raison de l'incrustation du thé par l'eau saupoudrée sur le thé, la couleur des feuilles de thé séchées devient ambre.
  32. Nihoncha - 日本 茶 - Le terme pour le thé japonais, se référant généralement aux thés japonais traditionnels, et non aux thés noirs japonais ou aux thés oolong produits au Japon
  33. Ryokucha - 緑茶 - Le mot japonais pour le thé vert. Ceci est souvent utilisé lorsque le fabricant ne veut pas dire qu'il a utilisé des feuilles de qualité inférieure pour faire, par exemple, un thé en bouteille ou un sachet de thé. Il est également parfois utilisé lorsque le producteur a innové d'une manière qui empêche la catégorisation selon les termes traditionnels. La poudre de thé royal d'émeraude de Fukushima-san est l'une de ces innovations.
  34. Sanpincha - さ ん ぴ ん 茶 - Traditionnellement bu à Okinawa, le sanpincha est fabriqué à partir de thé oolong chinois et de fleurs de jasmin. D'une part, ce n'est pas strictement un thé japonais dans la mesure où les ingrédients proviennent de Chine, mais il est un aliment de base de la culture d'Okinawa depuis des siècles.
  35. Sencha - 煎茶 - Le sencha est un type de thé vert fabriqué au Japon dans lequel les feuilles de thé sont cuites à la vapeur, roulées et séchées immédiatement après la récolte pour éviter l'oxydation. Il peut également se référer plus spécifiquement aux feuilles de thé qui ne sont pas ombragées par rapport aux thés ombragés tels que le gyokuro et le kabusecha.
  36. Shira-ore - 白 折 れ - Shira-ore est un autre nom pour kukicha (thé à la tige), mais se réfère uniquement aux tiges de gyokuro ou sencha de haute qualité.
  37. Shincha - 新 茶 - Shincha, littéralement nouveau thé, est un terme utilisé pour le thé de nouvelle récolte ou le thé de première chasse de la saison. Certains producteurs commercialisent leurs thés dans les 1 à 3 premiers mois après la récolte sous le nom de "shincha", tandis que d'autres (en particulier les grandes entreprises) ne commercialisent qu'une prime supplémentaire / récolte précoce de jeunes feuilles sous le nom de "shincha". Cette dernière version a souvent conduit à la confusion selon laquelle le "shincha" est un type spécifique de thé. Cependant, tout type de thé peut être appelé "shincha" dans les premiers mois après la récolte.
  38. Tamaryokucha - 玉 緑茶 - Tamaryokucha, littéralement «thé vert boule», est un type de sencha. Bien qu'il soit fabriqué selon le même processus que le sencha standard, il ignore la dernière étape connue sous le nom de laminage fin, où les feuilles sont transformées en une forme d'aiguille. Les feuilles sont séchées dans une casserole rotative après le roulage et, par conséquent, les feuilles s'enroulent légèrement. Le tamaryokucha est souvent fabriqué dans le sud du Japon (région de Kyushu) où la cuisson à la poêle était courante.
  39. Témomicha - 手 揉 み 茶 - Thé qui a été roulé à la main.
  40. Tencha - 碾 茶 - Le tencha est fabriqué selon un processus similaire au gyokuro, où les feuilles sont couvertes et à l'abri de la lumière du soleil. Les feuilles sont ombragées pendant au moins 20 jours (la longueur peut varier selon le fermier et la région), et contrairement au gyokuro, il saute le processus de roulage pour que les feuilles restent plates. Le tencha est le thé utilisé pour la fabrication du matcha.
  41. Toubanche - 糖 番 茶 - La plupart des thés verts japonais sont cuits à la vapeur ou cuits à la poêle avant d'être transformés et séchés. Toubancha, afin d'augmenter la quantité de polysaccharides dans la feuille de thé, saute cette étape et est immédiatement roulé et séché simultanément.
  42. Tosa Bancha - 土 佐 番 茶 - Un type de bancha de Tosa, préfecture de Kochi.
  43. Usucha - 薄 茶 - Usucha est le terme pour le matcha fait pour être très mince. Lors de la cérémonie du thé, l'usucha est fabriqué en mettant une boule et demie de chashaku de matcha dans un bol avec de l'eau tiède, ce qui donne une couleur vert clair brillante. En général, usucha est utilisé pour les environnements occasionnels. Chacune des 70 écoles de cérémonie du thé a cependant des règles différentes, et cela peut différer selon l'école.
  44. Wakoucha - 和 紅茶 - Le terme pour le thé noir japonais, ou plus précisément, le thé noir fabriqué au Japon. Souvent, ces wakoucha utilisent des théiers destinés à l'origine à la fabrication du thé vert, de sorte que le goût et l'arôme sont différents de ceux des autres thés noirs importés.
Info thé

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés